Le lancement

Publié le par Thra

Alors pourquoi ce blog, qu'est-ce que je vais y mettre? Étant donné le titre on peut deviner que ça sera pas la célébration de la joie et de l'allégresse mais ça serait aussi aller trop vite de penser que le propos c'est l'appel à la violence ou son apologie, que ça sera le déversoir de tout ce qu'il y a de plus primaire dans l'océan de mes pulsions. Non ça sera autant que possible fidèle à moi même, le piège sera de tomber dans le rôle de l'énervé et j'espère l'éviter. Mais ce n'est pas pour rien que j'ai choisi "Rue de la Haine" (expression empruntée à une chanson du groupe Ärsenik) cette émotion trop refoulée, trop honteuse et pourtant née des rêves brisés et qui n'existe pas sans l'amour. J'aurais pu choisir "Paradis Assassiné", encore Ärsenik oui, c'est bien dans l'idée aussi mais trop symbolique peut être. Enfin je vais pas commencer à creuser dès l'intro, j'ai tout un blog à remplir et j'aurai l'occasion d'y revenir.  

On va éviter le monologue autant que possible, j'espère qu'il y aura de l'échange et je m'attellerai à le favoriser sur un maximum de sujets qui me touchent, la culture, l'actualité, la société etc. les tags que j'ai mis dans la présentation sont là pour ça. J'ai bien l'intention de plonger dans le fond, là où on a pas envie de regarder, on nous a appris à rêver pour mieux décevoir quand l'illusion vole en éclats, on a décidé pour nous quelles étaient les règles du jeu, la moindre des choses c'est de dire qu'on est pas dupe et quoi de mieux pour y parvenir que de se gaver, se vautrer dans la connaissance. Chez moi l'élan actuel c'est la rage, la haine peut être et pourtant... comme je l'ai censurée, comme je me suis censuré durant toutes ces années.

Voilà il est temps de conclure l'intro de ce premier blog, j'en ai sûrement assez dit même si j'ai pas l'impression d'avoir fait le tour. Je n'ai pas toujours vu l'utilité de venir s'étaler sur le net (cf le tag "nombrilisme" dans les mots clefs), partager? avec qui ? Je crois que c'est avant tout pour soi qu'on écrit même quand c'est pour être lu par d'autres yeux que les siens, à mon avis c'est toujours plus fort de dire les choses ou de les écrire que de les avoir simplement pensées. Trop souvent ça s'efface ou on perd l'élan qu'on avait au moment où ça s'est produit, alors pour ne pas perdre l'énergie il faut le graver quelque part, même si plus tard on peut penser que c'était une connerie l'important c'est pas toujours l'énoncé mais simplement de s'être exprimé.

Publié dans Nombrilisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Atma 19/02/2008 03:58

Voila, je t'ai ajouté en lien sur mon blog :)

Harmonie 17/02/2008 17:09

Bienvenue dans la Blogosphère, Thra.

Atma 16/02/2008 17:35

Coucou l'énervé :p Et bravo ! Ca donne envie de venir te lire. Je te souhaite de trouver un peu d'apaisement dans l'écriture et le partage de ce blog, je pense aussi qu'on écrit pour soi avant tout. A bientôt.

Thra 16/02/2008 17:18

T'inquiète c'est plus terme de carburant que je vois la chose, tant qu'on arrive à la sublimer...

Pourquoi Thra? (oui je suis un habitué de l'interprétation des points de suspension) L'explication viendra probablement plus tard.

Trazom 16/02/2008 16:58

Ouèlcome in the "blogosphère" Thra... Ne laisse pas la haine trop te manger :-p