La Gina Caranomania

Publié le par Thra

Jusqu'à présent j'ai essayé de poster des trucs presque intelligents, du moins je réfléchissais avant de les écrire, cela fait plusieurs mois de silence et cette nouvelle entrée ne fera pas cogiter beaucoup les neuronnes puisqu'on va faire dans le people. Mais entrons donc dans le vif du sujet, la caranomania c'est quoi? C'est peu répandu en France, heureusement peut être, malheureusement (peut être?) j'y ai succombé.

J'ai toujours été très arts martiaux dans l'âme, j'ai fait du judo étant petit, puis du Taekwondo aux alentours de mes 20 ans et là je me suis mis récemment au Muay Thaï, mais quel est le rapport avec la Caranomania et le people me direz vous eh bien la réponse est évidente pour quelqu'un résidant outre Atlantique dans le même pays qu'Obam... non c'est repos je ne me fendrai pas d'un article analytique sur cet événement, il sera donc question du pays de Gina Carano. Mais qui est Gina Carano? La fin 2007 et cette année 2008 ont vu propulsé sous les feux de la rampe cette jeune femme des plus explosive. Sa grande popularité (là bas, ici personne ne la connait) vient en grande partie de sa participation régulière à un gros show télévisé diffusé aux USA, le très... "intellectuel" American Gladiators, une sorte d'intervilles sauce américaine. Mais bien avant d'être connue Gina s'etait fait une petite réputation bien plus confidentielle dans le monde du Muay Thaï féminin avec un palmarès plus que respectable de 12 victoires pour une seule défaite et un match nul. Elle a ensuite signé à la EliteXC qui est la première fédération à avoir diffusé à la télé des combats de MMA féminin, comprendre Mixed Martial Arts.

Petite parenthèse, le MMA c'est quoi? Si vous avez entendu parler de l'UFC je n'ai pas besoin d'expliquer, pour les autres pour donner un idée rapide, comme le nom l'indique il s'agit d'un sport de combat aux règles très "souples" qui permet à des athlètes issus de styles et d'arts martiaux très différents de s'affronter, non pas sur un ring ou un tatami mais dans une cage (!). C'est assez brutal évidemment, les coups sont portés sans retenue, les gants amortissent moins les chocs qu'en boxe car ils sont moins gros pour laisser les doigts libres et permettre aux compétiteurs de saisir, étrangler, soumettre et autres joyeusetés.

Revenons donc à nos moutons, la demoiselle s'inscrit à cette fédération et petit à petit impose sa lourde frappe et ses étranglements pour parvenir à un total de 7 combats pour 7 victoires. Elle restera d'ailleurs invaincue dans ce circuit étant donné que peu après son dernier combat qui s'est déroulé en octobre la EliteXC a fait faillite. Et ce malgré le battage fait autour elle pour en faire une star et la figure de proue du combat féminin aux USA. Il faut dire qu'en plus de savoir distribuer les pains Gina Carano dispose d'un physique très loin des idées que se font généralement les gens quand on leur parle de boxeuses ou de combattantes. Un premier abord très féminin et séduisant qui est à la hauteur de sa force de frappe, il n'en fallait pas plus pour que certains médias se l'arrachent et que le nombre de requêtes la concernant explose littéralement sur google. On la retrouve même à l'affiche du troisième volet de la très célèbre série de jeux de stratégie sur PC, C&C: Alerte Rouge (les gamers connaissent).

Mais dans le fond quel est le rapport avec moi dans tout ça et pourquoi j'écris un article sur Gina Carano? Et pourquoi une telle tartine, un tel pavé pour un sujet de prime abord plutôt "people". Eh bien j'ai découvert, ou plutot redécouvert en fait car j'avais déjà vaguement etendu son nom ,cette jeune femme tout bêtement en gamer que je suis, en regardant les bandes-annonce du jeu que j'ai cité plus haut, Red Alert 3. Le casting était présenté comme "plein de stars" je jette un oeil et je m'aperçois que je ne connais presque personne, les stars en questions étant surtout célèbre aux USA. Je tombe donc sur qui vous savez à qui les développeurs avaient consacré une petite bande annonce exclusiment dédiée. En parcourant vite fait la mini biographie qui l'accompagne je remarque que la demoiselle dispose d'un vrai palmarès en Boxe Thaï et etant pour ma part un amateur de K-1 (la plus grosse fédération de Kickboxing)  forcément ça m'intéresse et je décide de faire tour sur le net pour voir un peu ce que fait la jolie Gina dans la vie. Je regarde quelques-uns de ses combats sur youtube, des photos, une interview par-ci par là et... "Mais oh mon dieu cette fille est...": 1 est pleine de charme, 2 une très bonne boxeuse, 3 est pas bête, 4 pas du tout prétentieuse malgré toute l'agitation autour d'elle.

Malgré mon attrait pour les arts martiaux et les sports de combats, je n'ai jamais été très emballé par le MMA, que je trouve un peu limite dans le principe, de même que le kickboxing ou le muay thai féminin n'avaient quasiment jamais retenu mon attention. J'ai longtemps pensé que des filles qui s'en mettaient sur la tronche c'était un peu dommage, je ne sais pas si on peut appeler ça du machisme (probablement si en parallèle on est pas choqué quand ce sont des hommes qui le font...) mais finalement il y a presque un côté plus sain dans ces combats libérés des exibitions de type hormonales et démonstrations viriles un peu lourdingues auxquelles on assiste régulièrement chez les hommes. Ceci dit je doute que cela suffira à me convertir totalement au MMA., mais les matchs de Gina... je les regarde, oui oui... et j'y prendrai presque même du plaisir. Il y a forcément une part de gagaterie béate dans tout ça mais aussi pas mal de curiosité, attisée notemment par certaines réponses lors d'interviews. Comme dit plus haut je suis très sensible aux arts martiaux, et comme on peut le remarquer sur mon blog, je suis quelqu'un qui pose (et se pose) beaucoup de questions plus ou moins fondamentales. Si la philo, la lecture, l'art etc. sont des moyens d'explorer ces questions j'ai toujours pensé que cette facette était présente également dans les arts martiaux, qui sont eux aussi une voie d'exploration, d'introspection et d'expression. Mais plus directe et plus rattachée à notre existence matérielle, c'est assez difficile de décrire ça avec des mots. Et pour en revenir à Gina Carano j'ai senti par moment cet esprit si spécifique et qu'ont en commun certains pratiquants d'arts martiaux qui disent combattre parce qu'ils sentent qu'ils le doivent. Ce quelque chose d'irrésistible, un appel qui fait que l'on se sent incomplet si on y répond pas, j'ai l'impression que cette fille le ressent vraiment et c'est cet aspect qui fait que je suis son évolution maintenant. J'ai vraiment dans l'idée que sa célébrité n'est qu'un effet secondaire du à son charisme que les médias et sa fédération EliteXC se sont empressés d'exploiter, ceci dit elle aurait pu refuser, mais c'est un peu dur aux USA ni vraiment la mentalité locale... et puis ça l'a surement aidée aussi.

Bref j'ai senti un esprit authentique derrière la figure médiatique, j'espère qu'elle pourra le conserver intact malgré le poids qu'on lui a mis sur les épaule en l'érigeant comme figure de proue du combat libre féminin, "the face of women's MMA"  dès ses premiers combats alors qu'il y avait déjà bien d'autres vétérantes qui auraient pu servir d'exemple. On lui fait porter toute la promotion du sport de combat féminin, cela lui vallu un sacrée dose de critiques et de coups bas, elle se défend de ce statut qu'on lui a collé et je l'ai toujours trouvée humble dans ses interview mais je pense qu'elle devra se montrer plus ferme à l'avenir. Comme p
ar exemple, peut être trouver autre chose pour gagner sa vie entre ses combats que de participer à l'émission American Gladiator pas franchement finaude qui lui collera toujours cette étiquette de "star de la télé" et qui forcément attirera toujours ceux qui voudront se servir de son image pour promouvoir leur business. Bref j'ai du respect pour cette fille, Gina ne te laisse pas retourner le cerveau par ce qui t'arrive, ça me ferait de la peine.

J'adore le paradoxe de ma position, c'est sa médiatisation qui me l'a fait connaitre mais en même temps je lui souhaite que tout ça retombe un peu. Et finalement j'y participe un peu, mais heureusement l'audience de mon blog est des plus limitée donc pas vraiment de quoi se sentir coupable. Je pensais mettre plusieurs photos mais finalement je n'en mettrai qu'une, les curieux pourront aller faire des recherches sur google et youtube ça n'est pas ça qui manque. Une photo toute bête donc, pour du plus sexy cherchez ailleurs.


Un ring sans artifices, un peu de sueur et une once de charme, s'il te plaît laisses un peu retomber les paillettes Gina.

Publié dans Nombrilisme

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article